L'alignement de l'Arabie saoudite avec la Russie est un désastre total




Content.
Content.  

Fin septembre et à la suite du G7, l'Union européenne annonçait ce qu'elle pensait être l'une des armes les plus efficaces pour assécher les finances guerrières de Moscou tout en luttant contre sa propre crise énergétique: un plafonnement du prix du pétrole.

Quelques semaines plus tard, et alors que le continent n'a pas encore réussi à cesser de s'abreuver à la source russe pour étancher sa soif d'énergie, patatras pour l'Occident, qui voit son plan fortement mis à mal.

À lire aussiLe M982 Excalibur, un obus guidé par GPS qui fait très peur à la Russie

Menés par l'Arabie saoudite et complétés par la Russie, faisant face à une baisse sévère du prix du brut, les pays de l'OPEP annonçait leur décision de réduire leur production de pétrole de deux millions de barils par jour pour le mois de novembre, l'équivalent de 2% de la fourniture mondiale.

À quelques semaines d'élections de mi-mandat forcément cruciales, l'administration Biden est bien sûr furieuse: luttant chez elle contre une inflation galopante -menée notamment par les prix de l'énergie-, elle a longuement pressuré ses alliés au sein de l'OPEP, à commencer par l'Arabie saoudite, pour qu'ils ne réduisent pas ainsi leur production.

Alignement

Elle accuse ainsi Mohammed ben Salmane, prince héritier de la couronne saoudienne, désormais Premier ministre en exercice et admirateur patenté de Vladimir Poutine, de s'aligner avec la Russie.

Alors que Riyad avait joué les intermédiaires dans un échange de prisonniers entre Kiev et Moscou cet été, c'est toute la politique de l'administration Biden dans le Golfe qui est remise en cause, après une visite estivale aux maigres résultats que d'aucuns avaient décrite comme «humiliante» pour les États-Unis.

À lire aussiPour se remplumer en Ukraine, la Russie sort ses antiques chars T-62 de la casse

L'Union européenne...

Lire la suite sur korii.

COMMENTS

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

Cancel reply

Comments

Top News: Economy